evden eve nakliyatsehirlerarasi evden eve nakliyat

Votez pour le Pape : le grand public invité à se prononcer

Imprimer

altDes scientifiques français et canadiens viennent de lancer le site internet www.voteforpope.net afin de mieux comprendre comment les systèmes électoraux affectent les résultats des élections. André Blais, professeur au Département de science politique de l'Université de Montréal, pilote le volet canadien du projet.

Le visiteur est invité à imaginer comment il voterait si le Pape, le chef d'État du Vatican et de l'Église catholique, était élu suivant quatre différents systèmes électoraux. La partie interactive du site permet de voter selon chacun d'entre eux. Des informations concernant quelques successeurs possibles de Benoît XVI sont également fournies.

« Ce site a un double objectif, explique le professeur André Blais : informer le public sur les différents systèmes électoraux qui existent dans le monde pour élire les chefs d'État, dans ce cas-ci le prochain Pape. Ce projet fait aussi partie d'une vaste étude scientifique sur les systèmes électoraux et nous permettra de recueillir des informations sur le comportement des électeurs soumis à ces différents systèmes. »

Le site internet est accessible en six langues (français, anglais, italien, espagnol, portugais et allemand) et présente des informations sur quatre systèmes électoraux pouvant être utilisés pour l'élection d'un chef d'État : le système à majorité relative à un tour, le système à majorité absolue à deux tours, le vote alternatif et le vote par approbation. Le site internet décrit également le système utilisé pour l'élection du Pape.

Des sites internet semblables ont été développés pour des élections récentes en France, en Islande et dans les provinces canadiennes de l'Ontario et du Québec. L'étude s'inscrit dans le cadre d'un grand programme international visant à mieux comprendre le fonctionnement de la démocratie (Making Electoral Democracy Work).

L'équipe de recherche est constituée de André Blais (Université de Montréal, Canada), Jean-François Laslier (CNRS et École Polytechnique, France), et Damien Bol (Chaire de recherche du Canada en études électorales).

Relations avec les médias:
Julie Gazaille
Attachée de presse
514 343-6796
j.cordeau-gazaille@umontreal.ca

 

 

Dossiers

 

Le campus de l'UdeM en Mauricie célèbre ses 10 ans

Le pari était téméraire. Pour attirer des médecins en Mauricie, l'Université de Montr...

 

Le Brésil dans la mire de l'UdeM

Entre le Brésil et l'Université de Montréal, il y a des atomes crochus. Des affinités...

Le chiffre

42,08 %

C'est le pourcentage de Canadiens âgés de 25 à 64 ans dont le niveau de formation est supérieur à celui de leurs parents.

Lire la suite...