evden eve nakliyatsehirlerarasi evden eve nakliyat

2,3 millions $ accordés à la recherche pour prévenir le cancer

Imprimer

Le Dr Claude Perreault a trouvé un moyen de programmer des cellules immunitaires alors que l'équipe du Dr Guy Sauvageau vise à trouver une molécule qui interrompe l'action combinée des deux gènes qui joue un rôle majeur dans certaines leucémies. Voici pourquoi la Société canadienne du cancer accorde aujourd'hui 2,3 $ millions à l'UdeM et son Institut de recherche en immunologie et cancérologie (IRIC). Il s'agit de deux subventions de plus d'un million de dollars octroyées à chaque chercheur.

Les vaccins contre le cancer n'ont pas pour but de prévenir le cancer, mais plutôt de le traiter ou d'éviter sa récidive. Les scientifiques parlent d'immunothérapie pour cette stratégie prometteuse, où on stimule le système immunitaire, système qui défend naturellement le corps contre les agressions, mais que les cellules cancéreuses parviennent parfois à déjouer.

« Grâce à une approche multidisciplinaire, l'IRIC vise à découvrir de nouveaux agents thérapeutiques contre le cancer et à former les chercheurs de demain, explique le Dr Guy Sauvageau, chef de la direction et directeur scientifique de l'IRIC. La subvention que nous accorde la Société canadienne du cancer aujourd'hui contribue directement à l'amélioration des traitements de ces maladies. C'est un don qui aura des réels bénéfices pour la communauté. »

Le Dr Claude Perreault a trouvé un moyen de programmer des cellules immunitaires. Son équipe de l'IRIC a prouvé chez la souris que les cellules de leucémie portent des protéines en surface typiques qui peuvent être repérées et mémorisées par certaines cellules immunitaires, les cellules T mémoire. Ces cellules immunitaires sont prélevées, « dressées » en laboratoire pour reconnaître les protéines typiques du cancer, puis réinjectées dans le corps. « On a guéri assez de souris », plaisante le Dr Perreault, qui espère bientôt pouvoir tester son vaccin chez l'homme. Il reçoit 1,1 million de dollars pour adapter cette découverte à l'humain.

« La SCC fête ses 75 ans cette année et depuis ses débuts, elle a choisi d'investir dans la recherche pour avoir le plus d'impact contre la maladie : à ce jour, plus de 1,2 milliard de dollars ont été accordés aux chercheurs du pays, indique Suzanne Dubois, directrice générale de la SCC — Division du Québec. Aujourd'hui, des milliers de Québécois survivent au cancer grâce à leurs travaux et la Société canadienne du cancer souhaite en faire davantage dans le futur, car, à mesure que nos connaissances sur le cancer s'élargiront, nous assisterons à des progrès plus remarquables encore. »

« Ces subventions soulignent l'importance toute particulière de la recherche menée à l'IRIC, puisqu'elles visent la conception de nouveaux traitements pour contrer le cancer. Rappelons que l'IRIC est unique dans son rôle rassembleur de toutes les étapes dans l'aventure de la découverte, de la recherche fondamentale jusqu'à l'application, souligne la doyenne de la Faculté de médecine, Dre Hélène Boisjoly. De même, l'ampleur des fonds est le reflet de l'envergure de Dr Perreault et de Dr Sauvageau dans leur domaine. Je suis ravie que la Société canadienne du cancer reconnaisse l'excellence et la pertinence à travers cet appui généreux. »

Renseignements :

Melody Enguix
Conseillère en communication scientifique, SCC – Division du Québec.
menguix@quebec.cancer.ca

514 255-2455 poste 2416
Cellulaire 438 838-2105

André Beaulieu, porte-parole et conseiller principal
Relations publiques, SCC – Division du Québec.
abeaulieu@quebec.cancer.ca

514 393-3444
Cellulaire 514 217-8327

Personne ressource pour les médias à l'Université de Montréal:
William Raillant-Clark
Attaché de presse international
Université de Montréal
Tél: 514-343-7593
w.raillant-clark@umontreal.ca
@uMontreal_News

À propos de la Société canadienne du cancer
Depuis 75 ans, la Société canadienne du cancer est avec les Canadiens dans le combat pour la vie. Toutes ces années, nous avons travaillé sans relâche à prévenir le cancer, à financer la recherche et à soutenir les personnes touchées par la maladie. Forts de cette expérience, nous continuons de lutter avec les Canadiens pour changer le cancer à jamais afin qu'ils soient moins nombreux à y faire face et plus nombreux à y survivre. Pour en savoir plus, visitez cancer.ca ou appelez notre Service d'information sur le cancer, au 1 888 939-3333.

 

Dossiers

 

Les enquêteurs de la mort

La revue "Les diplômés" consacre son dossier de l'automne aux enquêteurs de la mort....

 

Le campus de l'UdeM en Mauricie célèbre ses 10 ans

Le pari était téméraire. Pour attirer des médecins en Mauricie, l'Université de Montr...

Le chiffre

70 %

Au Canada, de 1991 à 2010, les titulaires d'un baccalauréat de sexe masculin ont cumulé des gains supérieurs de 70 % aux gains des diplômés d'études secondaires et de 33 % à ceux des diplômés du collégial.

Lire la suite...