Les rétroactions négatives sont positives

Imprimer

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

Durée : 3 min 15 s

Les critiques bien formulées par les entraineurs améliorent les performances des athlètes en plus de soutenir leur autonomie. C'est ce qui ressort de l'étude de Joëlle Carpentier, étudiante à l'Université de Montréal. Cette recherche sera un outil pratique pour les entraineurs.

 

Lire l'article

Sur le Web

 

Dossiers

 

La recherche-création explose à l’Université

Dans un dossier du numéro printemps-été de la revue Nouveau Projet, l'Université de Mo...

 

Ma thèse en 150 mots

Une fois par semaine, un étudiant de l’UdeM explique en 150 mots ce sur quoi il travail...

Le chiffre

498 759

C'est le nombre de diplômés qui ont terminé leurs études dans un  établissement postsecondaire au Canada en 2013.
Lire la suite...