Les toits verts de Danielle Dagenais

Imprimer

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

Durée : 3 min 22 s

Danielle Dagenais aime les toits verts. Ces surfaces permettent de diminuer la chaleur produite par les bâtiments, un élément de plus en plus important à considérer en milieu urbain. Professeure à l'École d'architecture de paysage de l'Université de Montréal, elle s'occupe notamment de ceux situés sur le pavillon de sa faculté. Une quarantaine d'espèces de plantes se reproduisent aujourd'hui dans ces petits écosystèmes fréquentés par une multitude d'insectes pollinisateurs. Avec ses quelque 150 toits verts, Montréal n'est pas un modèle en la matière, comparé à Portland ou Chicago, aux États-Unis, ou même Toronto, au Canada.

 

À lire aussi

Sur le Web

 

Dossiers

 

Emmène-moi à l'Opéra!

Les retransmissions du Metropolitan Opera, de New York, font salle comble dans les cinéma...

 

Stress

Tout le monde parle de stress. Peu de gens savent que c’est à l’Université de Montr...

Le chiffre

6e

Le Canada figure au 6e rang des pays les plus socialement progressistes.

Lire la suite...